retour au sommaire

L’utopie et la "deuxième révolution américaine"
Le mouvement fouriériste aux Etats-Unis, 1840-1860

Carl J. Guarneri  |  1992 / n° 3 |  avril 2017



Résumé

Durant les années 1840, les fouriéristes se voulurent une « troisième voix » dans le débat intense sur le développement social des États-Unis, rejetant à la fois le système de libre main-d’œuvre des capitalistes nordistes et le système esclavagiste du Sud au profit d’une « Deuxième Révolution américaine » de type coopératif. En dépit de son surprenant impact, ce défi des fouriéristes échoua du fait de l’échec de leurs expériences communautaires et de leur absorption par la croisade anti-esclavagiste qui amena la guerre de Sécession.

Lire cet article

Index

Lieux : Brook Farm, Massachusetts - Etats-Unis - New York, Etats-Unis - Raritan Bay, New Jersey - Silkville, Kansas

Notions : Association - Coopération - Esclavage - Essai - Guerre de Sécession - Historiographie - Phalanstère - Presse - Propagande

Personnes : Brisbane, Albert - Channing, William - Godwin, Parke - Greeley, Horace - Valeton de Boissière, Ernest

Pour citer ce document

GUARNERI Carl J. , « L’utopie et la "deuxième révolution américaine". Le mouvement fouriériste aux Etats-Unis, 1840-1860  », Cahiers Charles Fourier , 1992 / n° 3 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article22 (consulté le 13 août 2019).


Carl J. Guarneri

Les autres articles de Carl J. Guarneri





 . 

 . 

 .