retour au sommaire

American Fourierism, the Familistère and Free Love : About Marie Howland’s "Papa’s Own Girl"

Catherine Durieux  |  2006 / n° 17 |  décembre 2006



Abstract

Though she is a prominent figure of American Fourierism, Marie Howland is little known on this side of the Atlantic. She settled in the Familistère at Guise and was won over by Godin’s pragmatic approach of Fourierism. After her return to the US, she set out to propagate Godin’s ideas while infusing them with a twist that was meant to appeal to the tastes and concerns of a large American public. Her 1874 novel, Papa’s Own Girl, was to become the only Fourierist-inspired American novel to meet a certain degree of success.

Read this article

Index

Lieux : Etats-Unis - Guise, Aisne

Notions : Littérature

Personnes : Godin, Jean-Baptiste - Howland, Mary

Pour citer ce document

DURIEUX Catherine , « American Fourierism, the Familistère and Free Love : About Marie Howland’s "Papa’s Own Girl" », Cahiers Charles Fourier , 2006 / n° 17 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article356 (consulté le 12 décembre 2019).


Catherine Durieux

Catherine Durieux est maître de conférences à l’Université Paris X-Nanterre depuis septembre 2005. Diplômée de Sciences-Po Paris et agrégée d’anglais, elle a soutenu en décembre 2004 une thèse sur « Femmes et genre dans les utopies britanniques et américaines du XIXe siècle ». Le présent article est issu de cette thèse.


Les autres articles de Catherine Durieux





 . 

 . 

 .