retour au sommaire

De l’Apocalypse à la Genèse : le Même transfiguré

Michèle Madonna-Desbazeille  |  1994 / n° 5 |  juillet 2017



Abstract

The end of Le Nouveau Monde amoureux is an apocalyptic performance : a presentation and representation of a new world. Fourier plays the role of the angel-prophet-mediator between Man and the Divine ; he brings to light a truth hidden for too long : Man can displace an replace the stars. The Time has come.

Read this article

Index

Notions : Cosmogonie - Philosophie

Pour citer ce document

MADONNA-DESBAZEILLE Michèle , « De l’Apocalypse à la Genèse : le Même transfiguré  », Cahiers Charles Fourier , 1994 / n° 5 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article116 (consulté le 18 novembre 2017).


Michèle Madonna-Desbazeille

Michèle Madonna-Desbazeille est maître de conférences à l’université Lille-3. Elle a publié une Utopie de Thomas More en 1998 (Ellipses), plusieurs articles sur Fourier et sur l’utopie en général ; elle a organisé en octobre 2000 une journée d’étude sur « Les cités radieuses. De la cité d’hier à celle de demain » (BNF) ; elle dirige la collection « Utopies » à L’Harmattan.


Les autres articles de Michèle Madonna-Desbazeille





 . 

 . 

 .