retour au sommaire

An introduction to Charles Fourier’s Le Réveil d’Epiménide

Stéphane Cosson , Constantin Irodotou , Anne Pichard , René Schérer  |  2014 / n° 25 |  janvier 2015



Abstract

The fragments we are publishing provide an adequate completion to Le Réveil d’Epiménide (published by Fata Morgana) belonging to the same Cahier. Through these fragments Fourier’s intention for a direction on stage of his “New world of love” is confirmed, as well as the rebellious orientation of his radical way of thinking at the opposite of the sexual morality of his time. At this point Fourier places women in an outstanding position, where beauty meets up with wisdom and virtue. Utopia and Modernism prevail, because this text, whose dating remains rather uncertain, belongs in a historical context unfavorable as far as women’s lib and emancipation are concerned.

This article is not yet available in full-text


Index

Notions : Amour - Femmes - Sexualité

Pour citer ce document

COSSON Stéphane, IRODOTOU Constantin, PICHARD Anne, SCHéRER René , « An introduction to Charles Fourier’s Le Réveil d’Epiménide », Cahiers Charles Fourier , 2014 / n° 25 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1510 (consulté le 19 août 2019).


Stéphane Cosson

Stéphane Cosson est généalogiste paléographe ; il exerce depuis 14 ans à Albi ; il est chargé de cours en généalogie à l’Université de Nîmes dans le cadre du Diplôme Universitaire « Généalogie et Histoire des familles », il est l’auteur d’articles pour deux revues de généalogie et il tient un blog (www.genealogieblog.com) qui décrit en particulier son métier.


Les autres articles de Stéphane Cosson

Constantin Irodotou

Constantin Irodotou est docteur en Philosophie de l’Université Paris-8, membre élu du Conseil Scientifique du LLCP – EA 4008. Il est boursier de la Fondation pour l’Education et la Culture Européenne (IPEP – Fondateurs : Nikos et Lydia Tricha).


Les autres articles de Constantin Irodotou

Anne Pichard

Passionnée par la musique et l’histoire, Anne Pichard a étudié les deux ; elle a chanté professionnellement pendant vingt ans de la musique baroque, elle a édité quelques partitions du début du XVIIIe siècle, et elle s’est finalement tournée vers la généalogie et la paléographie.


Les autres articles de Anne Pichard

René Schérer

René Schérer, né en 1922, est professeur émérite en philosophie à l’université Paris-8. Dernier ouvrage paru : Petit alphabet impertinent, Paris, Hermann, 2014.


Les autres articles de René Schérer





 . 

 . 

 .