Actualités
remonter 

mise en ligne : juin 2017

"Le phalanstère à l’aune de l’économie collaborative" : des nouvelles de la plateforme My-Stere et du concours d’architectes de phalanstère version 2017






La plate-forme My-Stère vient d’annoncer les lauréats du concours d’architecture sur le thème du « phalanstère à l’aune de l’économie collaborative ».

Cette plate-forme, accessible à l’adresse www.my-stere.org, a pour but, d’ici quelques années, de regrouper une série de ressources (statuts juridiques, plans d’architecte, programmes informatiques, applications mobiles, forums de discussion…) invitant les candidats à un projet d’habitat participatif à sauter le pas en leur fournissant une trousse à outils disponible en open source. Bref, à créer une version simplifiée d’un phalanstère, à leur image.

Le concours d’architecture a été imaginé à la suite du séminaire tenu en mai 2016 à la Colonie de Condé-sur-Vesgre sur le thème des représentations du phalanstère, qui avait fait apparaitre que le plan imaginé par Fourier dans le nouveau monde industriel était resté la forme canonique reprise par tous ses disciples. Les fondateurs de la plate-forme, membres du Ménage Sociétaire de la Colonie, ont voulu interroger les jeunes architectes contemporains sur leur vision de l’habitat partagé, à une époque où le partage des biens est popularisé par toutes une série d’applications de l’économie collaborative (AirBnb, Blablacar…).

Onze équipes ont fourni leur contribution, illustrée d’une notice et de deux posters. L’ensemble a été jugé de bon niveau par le jury de 7 spécialistes qui s’est réuni en avril 2017 – sans que la relecture in extenso des écrits de Fourier ait été considérée comme une exigence absolue !

Les lauréats, qui ont reçu leur prix le 1er juin, ont développé trois concepts originaux :

  • Une équipe venant du Maroc a reçu le 1er prix pour le Strato-Stère, qui propose de réaménager un bidonville de Rabat avec des ilots suspendu à 5 mètres du sol, offrant les services communs qui manquaient jusqu’alors.
  • Une équipe d’étudiantes parisiennes en architecture a reçu le 2e prix pour l’Up-Stère, un immeuble urbain dont l’escalier central se développe dans un atrium et abrite diverses salles communes, jusqu’au toit-potager.
  • Une autre équipe d’architectes a reçu le 3e prix pour le City-Stère, une tour cylindrique de hauteur variable qui regroupe les pièces et services partagés sur les derniers étages.

L’ensemble des onze contributions, qui offre un panorama saisissant de nouvelles manières de vivre ensemble, peut être consulté sur cette page .





Pour citer ce document

« "Le phalanstère à l’aune de l’économie collaborative" : des nouvelles de la plateforme My-Stere et du concours d’architectes de phalanstère version 2017  » , charlesfourier.fr , rubrique « Actualités » , juin 2017, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1903 (consulté le 20 juillet 2017).



 . 

 . 

 .