remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : juin 2018

Salles, Numa


Né vers 1822, à Saint-Hippolyte du Fort (Gard), décédé le 24 mars 1882 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Mécanicien, géomètre, mercier. Membre du groupe phalanstérien de Marseille vers 1880.


Numa Salles est originaire du Gard. Il fait ses études à l’école des Arts et métiers de Châlons-sur-Marne (aujourd’hui Châlons-en-Champagne). D’après les indications données par l’un de ses amis fouriéristes peu après sa mort, il est ensuite ingénieur civil, puis maître mécanicien de la Marine et enfin géomètre. Il participe aux travaux du chemin de fer qui relie Paris à Marseille [1].

Il se marie avec Louise Lavergne, née en Ardèche. Le couple vit pendant plusieurs années dans la Drôme, où naissent leurs deux premiers enfants, l’un vers 1860, l’autre vers 1864 [2]. Vers le milieu des années 1860, la famille s’établit à Marseille. Numa apparaît pour la première fois dans L’Indicateur marseillais en 1866. Il est alors géomètre, rue du Jardin des plantes ; une fille, Mathilde, y naît en janvier 1867. Puis au début des années 1870, la famille s’installe rue Sainte-Cécile et tient une mercerie [3]. L’Indicateur marseillais présente désormais Numa Salles comme géomètre et mercier, jusqu’en 1880, quand la première qualité disparaît. Cependant, dans le recensement de 1881, il est encore présenté comme géomètre, et c’est son épouse qui est mercière.

Le nom de Numa Salles est cité lors du banquet des fouriéristes marseillais organisé le dimanche 9 avril 1882, pour fêter l’anniversaire de la naissance de Fourier. Le président de la manifestation rend hommage aux condisciples morts depuis avril 1881, et notamment à Numa Salles, dont le décès remonte à moins de trois semaines. Après avoir rappelé quelques étapes de sa carrière professionnelle, il ajoute :

Depuis longtemps adepte de l’École sociétaire, il propagea tant qu’il le put la théorie de l’organisation du travail [4].

Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : juin 2018

Notes

[1École normale supérieure, fonds Considerant, carton 4, dossier 6, chemise 1, compte rendu du banquet marseillais d’avril 1882.

[2Jules et Paul, qui, lors du recensement de 1872 ont respectivement 12 et 8 ans.

[3L’Indicateur de Marseille, 1872.

[4École normale supérieure, fonds Considerant, carton 4, dossier 6, chemise 1, compte rendu du banquet marseillais d’avril 1882.


Ressources

Sources :
École normale supérieure, fonds Considerant, carton 4, dossier 6, chemise 1, compte rendu du banquet marseillais d’avril 1882.
Archives départementales des Bouches-du-Rhône, état civil de Marseille, acte de naissance, 26 janvier 1867, registre 1 (en ligne sur le site des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 92/118).
Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 6 M 190, recensement de la population de Marseille en 1872, 5e canton extra-muros sud, rue Sainte-Cécile (en ligne sur le site des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, vue 22/42).
Archives départementales des Bouches-du-Rhône, 6 M 221, recensement de la population de Marseille en 1876, 5e canton exta-muros sud, 38, rue Sainte-Cécile (en ligne sur le site des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, vues 26-27/48).
Archives départementales des Bouches-du-Rhône, état civil de Marseille, acte de décès, 24 mars 1882, registre 4 (en ligne sur le site des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, vue 11/46).
L’Indicateur marseillais – Guide de commerce – Annuaire des Bouches-du-Rhône, 1866-1882 (en ligne sur Gallica).


Index

Lieux : Marseille, Bouches-du-Rhône

Notions : Anniversaire - Banquets - Groupe local

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Salles, Numa », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en juin 2018 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2045 (consultée le 17 novembre 2018).

 . 

 . 

 .