Association
remonter 

Patrick Samzun  |  mise en ligne : septembre 2018

Compte-rendu du CA du 08 septembre 2018 (Paris)






Compte-rendu du Conseil d’Administration du 08/09/2018
De l’Association d’Etudes Fouriéristes

Présent.e.s : Thomas Bouchet, Nathalie Brémand, Bernard Desmars, Olivier Duizabo, Bastien Fédou, Patrick Samzun
Représenté.e.s : Michel Antony, Michel Guet, Chantal Guillaume

1) Cahiers

Cahier 29 : le contenu est prêt, tant pour les articles que pour l’édition d’inédits.

Cahier 30 : contenu en bonne voie. Plusieurs articles reçus, d’autres en gestation (par exemple : François Jarrige prépare un texte – et assurera un financement via l’IUF).
Cahier 31 : réflexion à mener.

Questionnement sur le mode de publication. Actuellement, cela passe par Clara en tant qu’indépendante et par le Consortium de Dijon pour la partie design (Géraldine Minet), par les Presses du Réel pour la diffusion et par l’imprimeur ICO de Dijon (qui avait à notre demande réduit les coûts sur le dernier numéro).

Pour l’impression, il a été fait le choix de de passer par Books On Demand (BOD) et donc d’arrêter avec ICO. Cela permet d’économiser de l’argent (environ 900€) pour une qualité similaire.
• 4,30€ de frais d’envoi
• 5,50€ de frais d’impression
• 50 centimes de plus de frais d’impression si on inclut un cahier couleur de 12 pages.
Au-delà des frais d’impression, BOD permet de réduire les frais d’envoi et le temps que ça nous demande, puisque c’est eux qui s’en occupent et non plus l’association.
Il convient aussi de régler certains défauts qui existent actuellement sur l’exemplaire de test réalisé : quatrième de couverture floue, titre non centré sur la tranche, blanc un peu trop cru du papier...
Olivier se charge de redemander une impression à BOD en 3 exemplaires corrigeant ces aspects, à envoyer à Olivier, Thomas et Patrick.
D’autre part, la relation avec les Presses du réel est discutée. Si l’on bascule sur OpenEdition comme il a été décidé en AG, est-il nécessaire de poursuivre avec les Presses du Réel ? Le lien est pertinent avec le Consortium pour le design des Cahiers. Plus globalement, il convient de redéfinir et de clarifier nos liens avec les différents acteurs et partenaires qui interviennent dans la réalisation des cahiers.

2) Salon de la revue aux Blancs-Manteaux
Du 9 au 11 novembre 2018.
230€ pour le stand intégral + 10€ de cotisation à l’association organisatrice (déjà payé)
• Vendredi soir de 20h à 22h
• Samedi de 10h à 20h
• Dimanche de 10 h à 19h30
Le samedi de 14 à 15h, on a un créneau pour une intervention, une conférence : Gérard Roche et Florent Perrier présenteront le dernier n° sur le surréalisme.

Il faut relancer les gens par mail et créer un Framadate pour répartir les horaires des permanences. Nathalie s’en est occupée à l’adresse :
https://framadate.org/yNMJqKvLZX24ytJn.

Il faut également préparer le kakemono et les flyers pour le salon. Pour le flyer, il y a des risques sur le plan légal si on utilise l’image actuelle proposée par Patrick dont on ne détient pas les droits. Nathalie propose de faire appel à Elsa Maillot pour créer une image adéquate, un portrait coloré de Fourier, un phalanstère restylé ?

3) AG à Paris

Il y a des difficultés à trouver un lieu parce qu’on n’est pas une association parisienne. Certains lieux sont très chers : 300€ voire 500 € pour une demi-journée seulement. Nathalie continue ses recherches.
L’association doit être assurée pour louer une salle : il faut trouver une assurance la moins chère possible, Olivier se renseigne. Il préconise la MAIF, déjà retenue en 2017 pour Lure.

Les relances pour les cotisations et les AG étaient souvent envoyées avec les cahiers. Comment faire maintenant que ce n’est plus possible (passage à BOD) ? Il faut arriver à améliorer la communication par mail.

Comme d’habitude nous ferons une conférence le samedi après l’AG. Que faire ? Avec quelle personne ? Sur quel thème ? Nous inviterions des associations proches de nous, éventuellement la société d’histoire de 1848.
Idée d’une balade Fourier le dimanche dans Paris (dans le 9e). Qui s’occupe de l’animation ? La Société de l’histoire de 1848 organise des balades elle aussi. Voir s’ils sont intéressés. Thomas demandera.

4) Fonctionnement interne et prise de décisions

Il y a un questionnement sur la prise de décision. Souvent, elles ne sont prises de fait que par quelques personnes actives. Qui doit prendre les décisions ? Comment parvenir à avoir à la fois un fonctionnement démocratique et efficace ?
Le problème est notamment que le Bureau et le CA ont peu de membres actifs (quorum à peine atteint et encore grâce aux procurations pour le CA présent). Certains membres de ces instances ne viennent plus à aucune réunion, « membres fantômes ».
Il y a donc nécessité de revoir qui doit être dans le Conseil d’administration et retirer du CA ceux qui sont inactifs (non présents à 3 CA consécutifs, tel que cela est prévu par les statuts de l’association). Cela devrait permettre de redynamiser le CA et de faciliter la prise de décision.
Il faut aussi faire rentrer de nouveaux membres au sein de l’association et du CA.

5) Site internet et communication

Il faut réorganiser le site internet pour rentrer plus visible les différentes rubriques et rajeunir la maquette. Il faut aussi réfléchir à améliorer la compatibilité avec les téléphones mobiles, de plus en plus d’usagers d’internet se connectant depuis des smartphones. Olivier s’en occupe.

Le Dictionnaire biographique du fouriérisme mériterait de faire l’objet d’une communication importante à laquelle il faut réfléchir.

Débat sur la question d’une citation de Fourier en page d’accueil décidé en AG à Talissieu. Un Framapad va être créé pour recueillir les citations (https://annuel.framapad.org/p/ind9heq6pq). Il est techniquement possible de faire sélectionner par le site aléatoirement une citation dans une liste prédéfinie. Pas mal de citations avaient été réunies lors d’un échange de mails au début de l’année.
Facebook : peu de choses s’y passent pour le moment. Il faudrait trouver une façon d’améliorer notre communication sur ce média.

6) Actualités

Proposition d’une publication par l’Association d’Etudes Fouriéristes :
• Anthologie de textes choisis de Fourier : la pensée de Fourier est assez aride au premier abord, sa façon de l’exprimer est assez difficile à comprendre pour la plupart des gens. Les livres des Presses du réel ne simplifient guère le premier contact. Créer un recueil de textes choisis de Fourier commentés par les spécialistes de Fourier qui composent notre association pourrait permettre de rendre sa pensée plus attractive et plus accessible au-delà du cercle des chercheurs et fouriérologues, pour le grand public. Patrick a déjà un peu avancé sur les contours de ce projet.
• « 100 mots de Fourier », créer un dictionnaire sur le vocabulaire et les concepts de Fourier. Cela permettrait encore une fois de rendre sa pensée plus accessible au grand public. On pourrait choisir n’importe quels mots de son vocabulaire, des mots les plus communs aux savoureux néologismes qu’il emploie régulièrement. Le dictionnaire pourrait éventuellement être publié directement par l’association et les membres en seraient les auteurs. Cela pose néanmoins la question de la répartition du travail de rédaction des articles entre les membres. L’idée serait que chaque personne intéressée propose 10 à 15 mots révélateurs de la pensée de Fourier sur un Framapad créé à cet effet (https://annuel.framapad.org/p/zamqhmyioy). Ensuite, une fois les 100 mots choisis, il faudra se lancer dans l’élaboration des articles.

Les deux projets ont leurs défenseurs. Au fond, ils ne sont pas contradictoires. On peut sans doute les mettre en œuvre tous les deux à terme.

Bastien Fédou




Patrick Samzun

Patrick Samzun

Patrick Samzun enseigne la philosophie au Lycée Marcel Sembat de Vénissieux. Il a soutenu en 2013, sous la direction d’Yves Citton, une thèse intitulée "Sexe, cosmos et société. Enquête littéraire et philosophique sur la formation d’une utopie sexuelle libérale chez Diderot, Rétif de la Bretonne, Fourier". Il a publié en 2015 "12+1 recettes pour innover en amour" (Critique). Il est membre du secrétariat de rédaction des Cahiers Charles Fourier. Il préside depuis 2017 l’Association d’études fouriéristes.


Les autres articles de Patrick Samzun

Pour citer ce document

SAMZUN Patrick, « Compte-rendu du CA du 08 septembre 2018 (Paris)  » , charlesfourier.fr , rubrique « AG et CA » , septembre 2018, en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2066 (consulté le 13 décembre 2018).



 . 

 . 

 .