remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : août 2019

Paulin, (François-)Auguste


Né le 20 août 1816 à Vienne (Isère), décédé le 16 août 1846 à Saint-Symphorien-d’Ozon (alors dans le Rhône, aujourd’hui en Isère). Propriétaire et rentier. Lègue une partie de ses biens à l’École sociétaire pour la propagation de la doctrine sociétaire.


Auguste Paulin est le fils d’un fabricant ou manufacturier. Quand il meurt, à l’âge de 30 ans, il est qualifié de rentier. Il lègue à l’École sociétaire la « somme de dix mille francs, destinée à propager les doctrines de La Démocratie pacifique » [1]. La rédaction du quotidien fouriériste ajoute qu’elle va faire des recherches sur « la vie de l’homme qui se manifeste ainsi à ses frères en espérances, et que nous avons le regret de ne connaître qu’après sa mort ».

Deux semaines plus tard, le Bulletin phalanstérien indique que, selon une lettre reçue de Vienne,

le légateur [sic] était un jeune homme d’une mélancolie profonde, atteint depuis plusieurs années d’une affection de poitrine, et qui a fait, assure-t-on, d’autres legs, empreints du même esprit de charité sociale [2].

Cependant, plusieurs mois plus tard, le Bulletin phalanstérien annonce à ses lecteurs que les « promesses ne se sont point réalisées ». En effet,

la succession n’avait laissé aucun numéraire. L’argent, s’il en eût existé, aurait dû être employé à payer les dettes qui paraissent s’élever à 20 000 ou 30 000 francs. Dans cette position, il faut réaliser l’actif tout immobilier. […] [Les] formalités […] entraînent un délai de trois à quatre mois. Ce n’est donc pas avant cinq mois au moins qu’on peut espérer de toucher le montant du legs qui se trouve d’ailleurs assuré par une inscription hypothécaire [3].

Il n’est plus question ensuite de ce legs.


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : août 2019

Notes

[1La Démocratie pacifique, 30 août 1846, reproduction de la lettre du notaire.

[2Bulletin phalanstérien, n°2, 14 septembre 1846, p. 23.

[3Bulletin phalanstérien, n°4, 25 juin 1847, p. 57.


Ressources

Sources :
Archives départementales de l’Isère, 9 NUM/5E547/84, état civil de Vienne, acte de naissance, 22 août 1816 (en ligne sur le site des Archives départementales de l’Isère, vue 56/100).
Archives départementales du Rhône, 4 E 4698, état civil de Saint-Symphorien-d’Ozon, acte de décès, 16 août 1846 (en ligne sur le site des Archives départementales du Rhône, vue 6/10).
La Démocratie pacifique, n°53, 30 août 1846, « Nécrologie ».
Bulletin phalanstérien, n°2, 14 septembre 1846, et n°4, 25 juin 1847 (en ligne sur le site de la Bibliothèque virtuelle de l’université de Poitiers – Les premiers socialismes).


Index

Affichage : Saint-Symphorien-d’Ozon (alors dans le Rhône, aujourd’hui en Isère)

Lieux : Vienne, Isère

Notions : Dons - Finances - Legs

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Paulin, (François-)Auguste », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en août 2019, initialement parue dans le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2135 (consultée le 29 août 2019).

 . 

 . 

 .