remonter 
Bernard Desmars  |  mise en ligne : décembre 2019

Boëns, Hubert


Né le 12 janvier 1825 à Charleroi (Belgique), décédé le 21 décembre 1898 à Saint-Gilles (Belgique). Médecin, auteur de travaux scientifiques, adversaire de la vaccination et des théories de Pasteur. Correspondant du Bulletin du mouvement social et proche de La Rénovation.


Hubert Boëns fait ses études supérieures à Louvain, où s’est organisé un groupe fouriériste. Plusieurs étudiants, dont Adolphe Demeur, sont exclus de l’université fin mars 1848 après avoir rédigé une « adresse » félicitant les étudiants allemands pour leur combat en faveur de la liberté. Cette mesure provoque de nouvelles manifestations revendiquant un nouveau règlement universitaire et la rédaction début avril d’un texte de protestation, dont les cinq auteurs – parmi lesquels figurent Hubert Boëns et Léon Wocquier – doivent à leur tour quitter l’université de Louvain [1].

Hubert Boëns poursuit ses études à Liège et obtient d’abord un doctorat ès sciences, puis un « doctorat en médecine, chirurgie et accouchements » (1851). Il s’établit à Liège, où il est chef de clinique à l’Institut ophtalmologique, puis médecin à l’hôpital des cholériques. En 1853, il crée la Gazette médicale de Liège, qui ne paraît que pendant une année, et l’Almanach hygiénique. En 1855, il quitte Liège pour Charleroi. Pendant sa carrière, il est aussi médecin des chemins de fer de l’État, médecin principal de la prison de Charleroi et médecin attaché à la Société des charbonnages réunis de Charleroi. Il est membre de la Société générale des prisons, de la Société de moralité publique et de la Société des gens de lettres [2].

Parallèlement aux soins qu’il prodigue aux malades, Hubert Boëns se livre à des études scientifiques et fait partie de plusieurs sociétés médicales. Après des travaux sur l’hygiène, l’obstétrique et l’ophtalmologie, il est élu en 1864 membre correspondant de l’Académie royale de médecine de Belgique. Il y présente ses recherches sur l’ophtalmie catarrhale et les lésions pulmonaires dues à l’inhalation des poussières de charbon. Il fait aussi partie de la Société d’hygiène de Paris et de la Société française contre la vivisection, dont il est nommé membre honoraire en 1884 [3]. Il adopte des positions très hostiles à la vaccination et s’oppose aux théories de Pasteur sur la contagion. Il fonde en 1879 une Ligue internationale des anti-vaccinateurs ; il participe à des congrès et anime de nombreuses conférences sur ce sujet [4].

D’abord associé aux travaux de la Société Saint-Vincent de Paul de Charleroi et de la Société de Saint-Joseph des faubourgs de la ville, il s’éloigne peu à peu du catholicisme et se rapproche des milieux progressistes, qui réclament l’extension du suffrage, l’instruction obligatoire, l’amélioration des conditions de vie des classes populaires. En 1869, il adhère à l’Association libérale de l’arrondissement de Charleroi. Dans la décennie suivante, il devient un partisan de la philosophie positiviste de Littré – il publie plusieurs articles dans La Philosophie positive, dirigée par Émile Littré et Grégoire Wyrouboff [5] – et un militant de la libre pensée ; il est l’auteur d’un Catéchisme du rationaliste et préside la Société des rationalistes de Lodelinsart (aujourd’hui dans la commune de Charleroi). En 1879, des libres penseurs créent la Ligue progressiste – bientôt rebaptisée Fédération rationaliste – qui milite pour l’enseignement gratuit, laïc et obligatoire, la suppression du livret ouvrier, la réforme des caisses de prévoyance pour les ouvriers mineurs et le suffrage universel masculin. Boëns – lui-même favorable au vote des femmes – en est le président. Il assiste au congrès international de libre pensée de Bruxelles en mars 1880. Il est en relation avec César de Paepe, l’un des fondateurs du mouvement socialiste belge et militant de la libre pensée [6].

À partir de 1882, il participe à la rédaction de L’Ami du peuple  ; « il se réclame alors du socialisme rationnel, positiviste et progressif, qu’il oppose au socialisme anarchique et révolutionnaire » [7]. Il critique la notion de lutte des classes et récuse l’opposition entre le capital et le travail, ce qui, progressivement, l’éloigne de ses amis socialistes. Il est exclu de la Fédération rationaliste fin 1888.

Il lit le Bulletin du mouvement social auquel il écrit en 1880 [8]. Dans les années 1890, il est en relation avec l’École sociétaire dirigée par Adolphe Alhaiza. Il verse 15 francs pour la réalisation de la statue de Fourier [9]. La Rénovation apporte son soutien à sa « guerre savante et légitime à la médecine néfaste des antiseptiques, des poisons et des vaccins » [10]. L’organe fouriériste annonce son décès : « sans être phalanstérien déclaré, le docteur se montrait sympathique à notre doctrine et à nos principes » [11].


Bernard Desmars

Dernière mise à jour de cette fiche : décembre 2019

Notes

[1John Bartier, Fourier en Belgique, édité et présenté par Francis Sartorius, Bruxelles et Tusson, université libre de Bruxelles et éditions du Lérot, 2005, p. 146-147.

[2Notice « Boëns, Hubert », sur le site de l’Académie royale de médecine de Belgique.

[3Notice « Boëns, Hubert », sur le site de l’Académie royale de médecine de Belgique ; Bulletin de la Société française contre la vivisection, n°3, 29 mai 1885.

[4G. Leboucq, « Boëns (Hubert) », Biographie nationale, publiée par l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, tome vingt-neuf, supplément (tome 1er, fascicule 1er), Bruxelles, établissements Émile Bruylant, 1956, col. 309.

[5« La physiologie et la psychologie », mai-juin 1878, p. 343-362 ; « L’enseignement primaire en Belgique », mars-avril 1879, p. 230-244 ; « La criminalité au point de vue sociologique », juillet-août 1879, p. 76-96 ; « Le moi, ses absences, ses troubles et ses dédoublements », novembre-décembre 1879, p. 384-400.

[6Le Maîtron-en-ligne. Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier belge, « notice BOËNS Hubert », par Jean-Louis Delaet, version mise en ligne le 16 octobre 2014, dernière modification le 15 octobre 2018.

[7Ibid.

[8Bulletin du mouvement social, juillet 1880, lettre d’Hubert Boëns, « La question des peines », datée de Charleroi, 25 juin 1880.

[9La Rénovation, n°81, 15 novembre 1896.

[10La Rénovation, n°99, 31 mai 1898.

[11 La Rénovation, n°107, 31 janvier 1899.


Ressources

Œuvres :
Almanach hygiénique pour 1853 et 1854, Liège, J-G Carmanne, Desoer, 1853-54, 2 volumes.
Étude hygiénique sur l’influence que les établissements industriels exercent sur les plantes et les animaux, Charleroi, Deghistelle, 1855, 54 p.
Quelques considérations pratiques sur les inflammations de l’œil, s. l., s. n., 1858 (extrait des Annales médicales de la Flandre occidentale, tome VI, n°1, 1858).
Constitution pathologique régnante, s. l., s. d., 1859 (extrait des Annales médicales de la Flandre occidentale, 1859, tome 6, n°14).
Revue obstétricale. Note sur les phénomènes mécaniques de l’accouchement, Roulers, René Vanoye, Joseph Ossieur et Hubert Boëns, 1859 (extrait des Annales médicales de la Flandre occidentale, 1859, tome 6, n°4).
Revue obstétricale. Note sur l’accouchement physiologique, Roulers, René Vanoye, Joseph Ossieur et Hubert Boëns, 1859 (extrait des Annales médicales de la Flandre occidentale, 1859, tome 6, n°19).
Remarques sur l’embryotomie contenant quatre observations d’embryotomie pratiquée d’après un nouveau procédé, Bruxelles, Impr. de Tircher, 1860.
Traité pratique des maladies, des accidents et des difformités des houilleurs, Bruxelles, Tircher, 1862, 186 p.
Discours contre l’inoculation dite prophylactique de la pleuropneumonie exsudative des bêtes bovines, Bruxelles, 1865 (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique).
Tôt ou tard, l’inoculation prétendument préservatrice de la pleuropneumonie exsudative du bétail sera considérée comme une mystification, Bruxelles, Mayolez, 1866, 30 p.
Le choléra de 1866. Note sur la symptomatologie, l’étiologie et le traitement du choléra, Bruxelles, Manceaux, 1866, 60 p.
Des femmes et des enfants dans les travaux souterrains des mines. Discours du 16 janvier 1869, Bruxelles, 1869.
Traitement de l’agonie, Bruxelles, librairie de Henri Manceaux, 1873 (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome VII).
Louise Lateau, ou les mystères du bois d’Haine dévoilés, Bruxelles, Impr. et lib. H. Manceaux, 1875, VI-217 p. (2e édition revue et augmentée en 1875, 266 p.)
Fin de la comédie du Bois d’Haine, Bruxelles, Manceaux, 1876, 32 p.
Le catéchisme rationaliste (publié sous le pseudonyme de L. Del’Sambre et A. de Virton), Bruxelles, 1877.
La fièvre typhoïde et son traitement, à l’usage des gens du monde, Bruxelles, Manceaux, 1877, XIII-18 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique).
Hygiène publique, voitures et chaussures, mesures administratives à recommander au gouvernement, Bruxelles, Manceaux, 1877, 12 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine et de Belgique, tome XI, n°9).
Des plaies en général ; pansements, Bruxelles, Manceaux, 1878, 64 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XII, n°10).
L’art de vivre. Traité général d’hygiène à l’usage des gens du monde, Verviers, Gilon, 1878, 104 p. (plusieurs rééditions : 1880, 104 p. ; la 4e sous le titre Grand Traité d’hygiène populaire. L’art de vivre, Verviers, E. Gilon, 1885, 69-386 p.).
La bière au point de vue médical, hygiénique et social, Bruxelles, Henri Manceaux, Mémoire couronné de l’Académie royale de médecine de Belgique, 1878, 160 p.
La science et la philosophie ou nouvelle classification des sciences, Bruxelles, Lib. C. Muquardt, 1879, 46 p.
Deux remarques historiques sur les premiers soins et secours à donner en cas d’accidents et de maladies subites, Bruxelles, H. Manceaux, 1879, 8 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XIII, n°8).
Plus de vaccin, plus de vaccine, ou moyen d’arriver à supprimer la méthode de Jenner, Bruxelles, H. Manceaux, 1879, 92 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XIII, n°9-10).
Allopathie et homœopathie, Versailles, Impr. de Cerf et fils, 1879, 25 p. (extrait de La Philosophie positive, janvier-février 1879).
L’Enseignement primaire en Belgique, Versailles, Impr. du Cerf, 1879 (extrait de La Philosophie positive, mars-avril 1879).
Mémoire contre la vaccine obligatoire, Bruxelles, Manceaux, 1880, 44 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XIV, n°10).
Le vaccin jugé par ses partisans ou nouvelles remarques sur la pratique de la vaccine, Bruxelles, H. Manceaux, 1880, 13 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XIV, n°8).
Protestation et preuves, extraites des travaux convent de Paris en 1880 et adressées aux gouvernements, aux législateurs et aux publicistes des diverses parties du globe, par les membres du Comité de la Ligue internationale des anti-vaccinateurs contre la routine des vaccinations et revaccinations, s. l., s. n, [vers 1880]
Ligue des anti-vaccinateurs, Charleroi, 1881.
La vaccine. Discours prononcé à l’Académie royale de médecine de Belgique, le 26 mars 1881, Bruxelles, H. Manceaux, 1881, 65 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XV, n°3).
La génération spontanée, la panspermie et l’évolution, à propos d’un cas de variole spontanée, Bruxelles, A. Manceaux, 1882, 23 p.
La vaccine au point de vue historique et scientifique. Travaux originaux du congrès de Cologne en octobre 1881. Correspondances, mémoires, discussions, Charleroi, Impr. Auguste Piette, 1882, 280 p.
La dégringolade du vaccin et des vaccinateurs. Lettre adressée à M. le Dr Alb. Cornilleau, rédacteur en chef du Courrier des sciences, de Paris, Charleroi, 1882.
La fièvre typhoïde, ses causes, son traitement et sa prophylaxie, Bruxelles, H. Manceaux, 1883, 46 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XVII, n°2).
Ligue universelle des anti-vaccinateurs. 4e congrès international à Charleroi, les 26, 27 et 28 juillet 1885. Compte rendu (avec Ph. Livet), Charleroi, H. Hubert, 1885, 216 p.
La vie universelle et la rage. Conférence de Paris, 25 juillet 1886, Charleroi, Impr. M. Hubert, 1886, 32 p.
La variole, la vaccine et les vaccinides en 1884, Bruxelles, Impr. et lib. A. Manceaux, 121 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XVIII, n°1).
L’Art de vivre. Traité complet d’hygiène et de médecine à l’usage des gens du monde, Bruxelles, C. Rozez, 1893 (3e édition), 503 p. (en ligne sur Gallica) ; nouvelle édition, Bruxelles, Impr. F. Hayez, 1895, 503 p.
L’influenza, Bruxelles, Hayez, 1894, 7 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique).
Manuel populaire contre l’alcoolisme, Bruxelles, G. Bastiné, 1897, 34 p.
Théorie mécanique des sensations. Réponses aux objections, s. l., s. n., s. d.
Cancer du sein traité et guéri sans opération (cancer ou non, puisque les chirurgiens consultés voulaient extirper ce sein sous le nom de cancer, la clinique médicale a le droit de revendiquer sous ce nom, l’honneur d’avoir guéri cette tumeur sans opération, Bruxelles, A. Manceaux, 10 p. (extrait de Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XVII, n°11).
Maladies et accidents occasionnés par l’usage de la bière de Bavière, Bruxelles, H. Manceaux, 19 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XI, n°3).
Présentation d’un amputé de l’avant-bras, porteur d’un appareil (avant-bras artificiel) qui lui permet de continuer son métier de forgeron, Bruxelles, H. Manceaux, 3 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome IX).
Le choléra et les désinfectants, ou considérations sur les meilleurs moyens d’empêcher le développement et la propagation du choléra et des autres affections miasmatiques, Bruxelles, A. Manceaux, 19 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XVII, n°10).
Note physiologique sur le mécanisme des sensations, tendant à démontrer qu’il n’y a ni fluide nerveux, ni fluide électrique, ni fluide lumineux indépendant de la constitution propre des corps de l’univers, Bruxelles, H. Manceaux, 14 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XV, n°2).
L’école vaccinatrice et l’école antivaccinatrice. À propos des virus atténués et de leur inoculation directe dans l’économie animale, Bruxelles, H. Manceaux, 118 p. (extrait du Bulletin de l’Académie royale de médecine de Belgique, tome XVI, n°10).
La gymnastique belge. Principes généraux de gymnastique universelle. 1ère partie (de la naissance jusqu’à l’âge de douze ans), Charleroi, Impr. et lib. Auguste Piette, 76 p.
Rétrécissement du rectum par des productions anormales développées dans son voisinage ; autopsie ; réflexions ; ou exemple remarquable de l’action consécutive des pessaires sur les organes du petit bassin, Bruxelles, Impr. de J.B. Tircher,
Articles dans la Gazette médicale de Liège (1854-1855), le Bulletin de l’Académie de médecine de Belgique, La Philosophie positive, L’Ami du peuple, etc.

Bibliographie :
John Bartier, Fourier en Belgique, édité et présenté par Francis Sartorius, Bruxelles et Tusson, université libre de Bruxelles et éditions du Lérot, 2005, 237 p.
J.-L. Delaet, « Rationalisme et progressisme au Pays de Charleroi, biographie du docteur Hubert Boëns (1825-1898) », Documents et rapports de la société royale d’archéologie de Charleroi, t. LX, 1986-1988, p. 156-167.
G. Leboucq, « Boëns (Hubert) », Biographie nationale, publiée par l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, tome vingt-neuf, supplément (tome 1er, fascicule 1er), Bruxelles, établissements Émile Bruylant, 1956, col. 309 (en ligne sur le site de l’Académie royale de Belgique]).

Sitographie :
Site de l’Académie royale de médecine de Belgique.
Le Maîtron-en-ligne. Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier belge, « notice BOËNS Hubert », par Jean-Louis Delaet, version mise en ligne le 16 octobre 2014, dernière modification le 15 octobre 2018.

Iconographie :
Portrait d’Hubert Boëns, sur le site de l’Académie royale de médecine Belgique.


Index

Lieux : Charleroi, Belgique - Louvain, Belgique

Notions : Médecine - Sciences - Vaccination - Vivisection

Pour citer cette notice

DESMARS Bernard, « Boëns, Hubert », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2019 : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article2156 (consultée le 29 février 2020).

 . 

 . 

 .