retour au sommaire

Sous le signe de l’Indien

Louis Ucciani  |  2008 / n° 19 |  décembre 2008



Résumé

L’échec de Considerant dans sa tentative de Réunion au Texas est ici envisagé dans une lecture à plusieurs niveaux où les données du destin personnel de Considerant, son adhésion au système des destinées de Fourier et le destin général des utopies, se percutent sans cesse. Autour de la figure de l’Indien comme fil conducteur imaginaire il s’agit de délimiter les conditions de possibilité d’une réalisation. Partir de l’échec c’est essayer d’en comprendre les raisons en espérant ne pas les répéter. Une des choses les plus remarquables de cette expérience consiste en une anticipation de la dévalorisation théorique de l’espace. Si cela peut paraître étonnant en notre époque où l’espace semble être un objet théorique fort prisé, cela n’en demeure pas moins une réalité expérimentée. On aboutit à cette piste, pour le temps présent : comment penser en neutralisant la dimension spatiale ?

Lire cet article

Index

Lieux : Amérique

Pour citer ce document

UCCIANI Louis , « Sous le signe de l’Indien  », Cahiers Charles Fourier , 2008 / n° 19 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article570 (consulté le 21 mars 2017).


Louis Ucciani

Louis Ucciani enseigne la philosophie à l’Université de Franche-Comté. Il collabore depuis leur création aux Cahiers Charles Fourier. Ses axes de recherche récents interrogent la genèse et la structure de l’art contemporain. Il a notamment publié Charles Fourier ou la peur de la raison (Paris, Kimé, 2000) ou encore de Saint-Augustin ou le livre du Moi (1998). Dernier ouvrage paru : Le geste du peintre (2003).


Les autres articles de Louis Ucciani





 . 

 . 

 .