retour au sommaire

Voluptés inéchangeables ou charmes composés entre Walter Benjamin, Charles Fourier, Sade, Pierre Klossowski

Simone Debout  |  2010 / n° 21 |  janvier 2011



Résumé

Ce texte explore l’attention singulière de Benjamin qui retrouve l’essentiel de Fourier : la manière dont il transforme le travail pour qu’il devienne attrayant comme un jeu. Benjamin lit ainsi à travers Fourier, pour la première fois, l’exploitation de la nature et l’exploitation du travail humain de telle sorte que si la première cesse, ce sera aussi la fin de l’aliénation des hommes et la transformation du travail, semblable dès lors au jeu des enfants, qui expriment directement leur vie intérieure et leur imagination. Une transformation qu’il s’agit d’orienter afin qu’elle s’exprime à même le réel et change à la fois la vie et le monde humain.

Lire cet article

Index

Notions : Travail

Personnes : Benjamin, Walter - Klossowski, Pierre - Sade, Donatien-Alphonse-François

Pour citer ce document

DEBOUT Simone , « Voluptés inéchangeables ou charmes composés entre Walter Benjamin, Charles Fourier, Sade, Pierre Klossowski  », Cahiers Charles Fourier , 2010 / n° 21 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article798 (consulté le 23 janvier 2017).


Simone Debout

Elle a consacré une partie de sa vie à révéler Charles Fourier. Elle s’est chargée de l’édition de son oeuvre complète en 12 volumes (Anthropos, 1966-1968). Elle a rendu publique une suite de Cahiers occultés pendant plus d’un siècle : Le Nouveau monde amoureux. Elle a aussi publié, entre autres, Griffe au nez, une écriture inconnue de Fourier (Anthropos, 1974) et L’Utopie de Charles Fourier (rééd. augmentée aux Presses du réel, 1998).


Les autres articles de Simone Debout





 . 

 . 

 .