retour au sommaire

Hordes et bandes

René Schérer  |  2010 / n° 21 |  janvier 2011



Résumé

Dans la section W consacrée à Fourier, l’enfance et son éducation fournissent à Benjamin un terrain d’application exemplaire de la méthode d’« anthropologie matérialiste » qu’il attribue à l’utopiste. Indépendamment de tout recours à des directives transcendantes ou à une intervention pédagogique des adultes, ce sont les propres passions des enfants qui, en vertu d’une dialectique immanente, mécanisent et « engrènent » les groupes entre eux, faisant des « petites hordes » et des « petites bandes » un agent privilégié de l’Harmonie sociétaire. Les citations et notes de Benjamin mettent en lumière, comme autant d’ « images dialectiques », les points remarquables où l’enfance confère à l’ordre harmonique sa touche pittoresque et particulièrement attractive ».

Lire cet article

Index

Notions : Education - Enfance

Personnes : Benjamin, Walter

Pour citer ce document

SCHéRER René , « Hordes et bandes  », Cahiers Charles Fourier , 2010 / n° 21 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article800 (consulté le 24 septembre 2017).


René Schérer

René Schérer, né en 1922, est professeur émérite en philosophie à l’université Paris-8. Dernier ouvrage paru : Petit alphabet impertinent, Paris, Hermann, 2014.


Les autres articles de René Schérer





 . 

 . 

 .