retour au sommaire

Repères bibliographiques et abréviations utilisées

2010 / n° 21 |  janvier 2011



Index

Personnes : Benjamin, Walter

Pour citer ce document

, « Repères bibliographiques et abréviations utilisées  », Cahiers Charles Fourier , 2010 / n° 21 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article812 (consulté le 7 mai 2017).

Texte intégral

- Œuvres de Charles Fourier (éd. par Simone Debout), Paris, Anthropos, XII volumes, 1966 :

Titre, n° du vol., p. (ainsi : Le Nouveau Monde industriel et sociétaire, VI, p. 347)

- Autres éditions de Charles Fourier :

Titre, éd., p. (ainsi : Théorie des quatre mouvements et des destinées générales, Pauvert, p. 308)

- Principales traductions françaises de W. Benjamin : Titre, p. (ainsi CB, p. 38)

Brecht  : Essais sur Bertolt Brecht, trad. Ph. Ivernel, Paris, La Fabrique, 2003.

CB  : Charles Baudelaire. Un poète lyrique à l’apogée du capitalisme, trad. J. Lacoste, Paris, Payot, 1982.

Corr. A-B  : Correspondance T.W. Adorno - W. Benjamin, trad. Ph. Ivernel, Paris, La Fabrique, 2002.

Corr. G-B  : Correspondance Gretel Adorno - W. Benjamin, trad. C. David, Paris, Le Promeneur, 2007.

Corr. I  ; Corr. II  : Correspondance de W. Benjamin, trad. G. Petitdemange, Paris, Aubier-Montaigne, 1979, 2 vol.

Fragments  : Fragments philosophiques, politiques, critiques, littéraires, trad. C. Jouanlanne - J.-F. Poirier, Paris, PUF, 2001.

Œ I  ; Œ II  ; Œ III  : Œuvres, trad. M. de Gandillac - R. Rochlitz - P. Rusch, Paris, Gallimard, 2000, 3 vol.

SU  : Sens unique précédé de Enfance berlinoise et suivi de Paysages urbains, trad. J. Lacoste, Paris, Les Lettres Nouvelles - Maurice Nadeau, 1978.

Ecrits français  : Ecrits français, Paris, Gallimard, 1991.

LP , [fragment] : Paris, capitale du XIXe siècle, trad. J. Lacoste, Paris, Cerf, 1989. (Le Livre des Passages)

« Exposé de 1935 » ou « Exposé de 1939 » : Exposés relatifs à Paris, capitale du XIXe siècle

- Editions allemandes de référence :

GS : Gesammelte Schriften, Hrsg. von R. Tiedemann und H. Schweppenhaüser, Frankfurt/Main, Suhrkamp, 1974-1989, 14 vol.

GB  : Gesammelte Briefe, Hrsg. von C. Gödde und H. Lonitz, Frankfurt/Main, Suhrkamp, 1995-2000, 6 vol.

WuN  : Werke und Nachlass Kritische Gesamtausgabe, Hrsg. von C. Gödde und H. Lonitz, Frankfurt/Main, Suhrkamp, 4 volumes parus depuis 2008 (17 volumes encore à paraître).


Bibliographie de la liasse « W » consacrée à Charles Fourier dans
Paris, capitale du XIXe siècle  :

- Ouvrages ou articles principaux écrits en français et cités par W. Benjamin dans la liasse « W »

<abréviations utilisées dans la suite du dossier pour ces mêmes éditions> [1]

A. Pinloche, Fourier et le socialisme, Paris, Félix Alcan, 1933. <Pinloche> [2] [4]

Charles-M. Limousin, Le fouriérisme. Bref exposé. La prétendue folie de Fourier. Réponse à un article de M. Edmond Villey intitulé : “Fourier et son œuvre”, Paris, Guillaumin, 1898. <Limousin> [4]

René de Planhol, Les utopistes de l’amour, Paris, Garnier frères, 1921. <Planhol> [1]

Edouard Silberling, Dictionnaire de sociologie phalanstérienne. Guide des œuvres complètes de Charles Fourier, Paris, Marcel Rivière et Cie, 1911 <Silberling> [6]

Maurice Harmel, Charles Fourier, Paris, coll. « Portraits d’Hier », deuxième année, 1er Septembre 1910, n° 36. <Harmel> [1]

Eugène Buret, De la misère des classes laborieuses en Angleterre et en France ; de la nature de la misère, de son existence, de ses effets, de ses causes, et de l’insuffisance des remèdes qu’on lui a opposés jusqu’ici ; avec l’indication des moyens propres à en affranchir les sociétés, Paris, Paulin, 1840, 2 vol. <Buret> [11]

E. Poisson, Fourier, Paris, « Réformateurs sociaux, coll. de textes dirigés par C. Bouglé », Félix Alcan, 1932 <Poisson> [6]

J. Ferrari, « Des idées et de l’Ecole de Fourier depuis 1830 », dans Revue des deux mondes, Paris, Bureau de la Revue des deux mondes, 1845, Quatorzième année, t. XI, 1er août 1845. <Ferrari> [15]

J. Michelet, Le Peuple, Paris, Hachette & Paulin, 1846, 3e édition. <Michelet> [8]

Charles Louandre, Les idées subversives de notre temps. Etude sur la société française de 1830 à 1871, Paris, Didier et Cie, 1872. <Louandre> [6]

Alfred Delvau, Les lions du jour. Physionomies Parisiennes, Paris, E. Dentu, 1867. <Delvau, Les lions du jour> [10]

A. Toussenel, L’esprit des bêtes. Zoologie passionnelle. Mammifères de France, Paris, E. Dentu, 1884 (Quatrième édition, revue et corrigée). <Toussenel, L’esprit des bêtes> [16]

Alfred Nettement, Histoire de la littérature française sous le gouvernement de Juillet, Paris, Jacques Lecoffre et Cie, 1859, 2 vol. (deuxième édition corrigée et augmentée). <Nettement> [9]

A. Toussenel (Auteur des Juifs, rois de l’époque), L’esprit des bêtes. Le monde des oiseaux. Ornithologie passionnelle, Paris, Librairie phalanstérienne, 1853, 3 vol. <Toussenel, Le monde des oiseaux> [10]

Jean Journet, Poésies et chants harmoniens, Paris, A la librairie universelle de Joubert, Passage du Saumon, 2, et chez l’Auteur, rue de Seine, 38, Juin 1857. <Journet> [4]

D. Laverdant, De la mission de l’art et du rôle des artistes. Salon de 1845, Paris, Aux bureaux de la Phalange, 1845. <Laverdant> [2]

Alfred Delvau, Les dessous de Paris, Paris, Poulet-Malassis et de Broise, 1860 (avec une eau-forte de Lépold Flameng). <Delvau, Les dessous de Paris> [7]

Charles Gide (Professeur au Collège de France), Fourier précurseur de la coopération, Paris, Association pour l’enseignement de la coopération, 1924. <Gide> [4]

F. Armand et R. Maublanc, Fourier, Paris, Editions Sociales Internationales, « coll. Socialisme et culture  », 1937, 2 vol. <A-M> [3] [26]

Charles Pellarin (Le Dr), Vie de Fourier, Paris, E. Dentu, 1871 (Cinquième édition - Augmentée de deux chapitres et d’une préface nouvelle, avec un portrait de Fourier). <Pellarin> [2]

H. J. Hunt, Le socialisme et le romantisme en France. Etude de la presse socialiste de 1830 à 1848, Oxford, The Clarendon Press, 1935. <Hunt> [4]

- Principaux auteurs cités en allemand par W. Benjamin dans la liasse « W » consacrée à Fourier :

S. Engländer, G. Plekhanov, C. Bonnier, H. Thurow, P. Lafargue, N. Riasanoff, V. Volgin, K. Marx, F. Engels, G. Mayer.

- Ouvrages ou articles de Fourier mentionnés par W. Benjamin dans la liasse « W » :

Mis à part l’édition de 1829 du Nouveau Monde industriel et sociétaire et celle de 1849 sur les Cités ouvrières, textes en partie lus par Walter Benjamin, ses sources premières ont parfois été omises au profit de la mention du seul texte cité (sur les 7 citations ainsi « orphelines » pour la liasse « W », 4 au moins figurent dans A-M).

Charles Fourier, Cités ouvrières. Des modifications à introduire dans l’architecture des villes, Paris, Librairie Phalanstérienne, 1849 (extrait de la Phalange, revue de la science sociale). <Cités ouvrières> [4]

Ch. Fourier, Théorie de l’unité universelle. Deuxième volume, Paris, Société pour la propagation et pour la réalisation de la théorie de Fourier, Œuvres complètes, Tome troisième, 1841 (deuxième édition). [1]

Ch. Fourier, Le Nouveau Monde industriel et sociétaire ou invention du procédé d’industrie attrayante et naturelle distribuée en séries passionnées, Paris, Bossange Père, 1829. <NMIS> [27]

Charles Fourier, La fausse industrie morcelée, répugnante, mensongère, et l’antidote, l’industrie naturelle, combinée, attrayante, véridique, donnant quadruple produit et perfection extrême en toutes quantités, Paris, Bossange Père, 1836, vol. II. [2]

Ch. Fourier, Théorie des quatre mouvements et des destinées générales. Prospectus et annonce de la découverte, Paris, Aux bureaux de La Phalange, Œuvres complètes de Ch. Fourier, Tome premier, 1841 (deuxième édition. Publiée par la société pour la propagation et pour la réalisation de la théorie de Fourier). [1]

Ch. Fourier, Théorie de l’unité universelle. Premier volume, Paris, Société pour la propagation et la réalisation de la théorie de Fourier, Œuvres complètes, Tome deuxième, 1842 (deuxième édition). [1]

Charles Fourier, Publication des manuscrits de Charles Fourier, Paris, Librairie Phalanstérienne, 1851-1858, 4 vol. (I. année 1851 ; II. année 1852 ; III. années 1853-1856 ; IV. années 1857-1858). [2]

Etudes contemporaines sur Walter Benjamin et Charles Fourier :

Dans la récente bibliographie de Klaus-Gunther Wesseling (Walter Benjamin. Eine Bibliographie, Nordhausen, Traugott Bautz, 2003), sur 324 pages de littérature secondaire consacrée à W. Benjamin depuis 1921, trois études spécifiques sont recensées :

- [p. 469] : Kurt Forster, « Fourier, or the arcades. Walter Benjamin residues of a dream world », dans On the methodology of architectural history (éd. Demetri Porphyrios), London-New-York, St. Martin’s Press, 1981.

- [p. 626] : Michael Hollington, « Benjamin, Fourier, Barthes », dans With the Sharpened Axe of Reason. Approaches to Walter Benjamin (éd. Gerhard Fischer), Oxford-Washington, Berg, 1996.

- [p. 676] : Wolfgang Asholt, « Benjamin und Fourier », dans Klaus Garber - Ludger Rehm (Hg.), Global Benjamin. International Walter Benjamin Kongress 1992, München, W. Fink, 1999, Bd. 2.

D’autres études existent où Fourier et Benjamin sont conjointement abordés (par exemple Christine Dupouy, « Benjamin et le fouriérisme », dans Pamphlet, utopie, manifeste (XIXe-XXe siècles). Textes réunis par L. Dumasy et C. Massol, Paris, L’Harmattan, 2001 et Astrid Deuber-Mankowski, « Révolte anti-généalogique et reproduction. Le rapport entre l’utopie et la technique dans Le livre des passages », dans Topographies du souvenir. Le livre des passages de Walter Benjamin, sous la direction de Bernd Witte, Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2007), mais, comme pour les précédentes, l’œuvre de Charles Fourier n’est généralement citée qu’à travers les seuls extraits [4] qu’en donne Walter Benjamin dans Paris, capitale du XIXe siècle.

On est ici tenté de rappeler un propos d’André Breton, non sans rappeler d’abord, s’agissant de Walter Benjamin, que Paris, capitale du XIXe siècle est un ouvrage posthume et inachevé et que l’on ne peut nullement présupposer de l’étude approfondie des œuvres de Fourier qu’il aurait donc pu mener à bien : « Fourier défie absolument le digest. Il faut que la paresse intellectuelle de ce temps se surmonte jusqu’au recours direct à ses œuvres [5] ».





Notes

[1Nous indiquons [entre crochets] le nombre de références à cet ouvrage dans l’ensemble de LP.

[2Cet ouvrage a fait l’objet d’une recension par W. Benjamin ; on en trouvera la traduction à la p. 131.

[3Cet ouvrage a fait l’objet d’une recension par W. Benjamin ; on en trouvera la traduction à la p. 131.

[4M. Hollington cite les seuls travaux de Beecher, Barthes ou Klossowski ; W. Asholt, sans doute le plus complet, cite les vol. I, II et X des Œuvres ainsi que la traduction allemande du Nouveau Monde amoureux découvert par Simone Debout ; C. Dupouy ne cite jamais directement Fourier ; A. Deuber-Mankowski mentionne les introductions à certaines de ses œuvres.

[5Entretien de 1948 cité dans A. Breton, Ode à Charles Fourier, Fontfroide, Fata Morgana, 1994, p. 77.



 . 

 . 

 .