retour au sommaire

Présences de Charles Fourier dans Paris, Capitale du XIXe siècle de Walter Benjamin

Florent Perrier  |  2010 / n° 21 |  janvier 2011



Résumé

Les articles et ouvrages consacrés à Charles Fourier et que mentionne Walter Benjamin dans son œuvre, notamment la liasse « W » de Paris, capitale du XIXe siècle, forment le point de départ d’une enquête destinée à mettre en relief la place et le rôle des écrits de Fourier dans les textes de Benjamin, principalement ceux de l’exil parisien. Ces « présences » de Fourier dans l’œuvre de Benjamin (de sa présence historique dans l’étude des passages à sa présence politique subversive dans le cadre du Collège de sociologie) éclairent en retour le travail de Benjamin sur les matériaux comme sa passion méconnue pour le « rêveur sublime ». Si la pensée de Fourier innerve sans conteste, bien que souvent de manière souterraine, certains des écrits les plus importants de Benjamin, notre contribution se veut la première cartographie de ces affinités électives jusqu’ici peu explorées, mais pourtant riches de promesses et qui dessinent le portrait d’un Benjamin sensible, en un temps hostile à l’émancipation, à la liberté de l’écart absolu ouvert par Fourier.

Lire cet article

Index

Lieux : Paris, Seine

Personnes : Benjamin, Walter

Pour citer ce document

PERRIER Florent , « Présences de Charles Fourier dans Paris, Capitale du XIXe siècle de Walter Benjamin  », Cahiers Charles Fourier , 2010 / n° 21 , en ligne : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article795 (consulté le 22 novembre 2017).


Florent Perrier

Florent Perrier est maître de conférences en esthétique et théorie de l’art à l’Université Rennes 2, chercheur associé à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine et aux archives Walter Benjamin (Berlin), auteur de topeaugraphies de l’utopie (Payot, 2015) ; il a codirigé trois livraisons des Cahiers Charles Fourier : « Walter Benjamin lecteur de Charles Fourier » (2010), "Le Phalanstère représenté" (2013), "Dans l’orbe du surréalisme. Charles Fourier redécouvert" (2016)


Les autres articles de Florent Perrier





 . 

 . 

 .